I

L’émotion
du temps et de la terre

Un paysage, de pierre, de lumière et de vignes au cœur de l’appellation Saint-Emilion.
Une propriété familiale, un patrimoine architectural et viticole, un esprit intime et convivial.
Une histoire ancrée à Saint-Emilion et portée par les Lumières du XVIIIème siècle.
Une nouvelle page, une nouvelle inspiration œnologique durable.
Un art de vivre, une hospitalité sobre, élégante et ouverte.

1. L’histoire d’une rencontre

Depuis 1750 où elle apparaît sous son patronyme actuel, la propriété Montlabert a toujours conjugué activité viticole et appartenance familiale.

Entre l’acquisition du Château Montlabert en 2008 et l’inauguration en 2020, la famille Castel s’est donnée le temps et les moyens de la réflexion pour dessiner les contours d’une nouvelle histoire et d’une nouvelle ambition. Une convergence d’affinités, d’histoire et de vision s’impose.

2. Patrimoine mondial

Saint-Emilion c’est une histoire et un paysage uniques qui se racontent à travers ses plus belles propriétés. En 1999, pour la première fois au monde, l’UNESCO inscrit le vignoble et les huit villages formant la juridiction de Saint-Emilion au Patrimoine Mondial de l’Humanité au titre de «paysage culturel».

Cette inscription consacre une histoire millénaire, un patrimoine architectural et viticole uniques et un exemple d’interaction vertueuse entre la terre et les hommes, la nature et la culture.

3. La Jurade

L’attachement de la famille Castel à Saint-Emilion se lit dans son engagement auprès de la communauté, notamment à travers la représentation au sein de la Jurade.

Une façon d’affirmer son engagement dans la promotion de son vignoble, et son appartenance à la famille des plus prestigieuses propriétés de l’appellation Saint-Émilion Grand Cru.

Vignes au Château Montlabert
Vignes au Château Montlabert
II

La vigne cultivée
comme un jardin

C’est dans la vigne que tout se joue. Et c’est naturellement par-là que la famille Castel a choisi de commencer. Plus de dix ans séparent l’acquisition de la propriété de la construction de l’outil de vinification: le temps nécessaire à la compréhension et l’écoute du sol pour révéler au mieux la singularité du terroir dans le respect des écosystèmes.

1. Un terroir singulier

Château Montlabert dispose de 21 hectares pour produire son Grand Vin Château Montlabert et son second vin Château la Croix Montlabert.

Le parcellaire attenant à la maison familiale, destiné à la production du Grand Vin, est composé à 80% de merlot et 20% de cabernet-franc cultivés sur un sol profond sablo-graveleux, au sous-sol argileux.

Les coupes effectuées à l’occasion des récents travaux de construction du chai révèlent en surface des veines d’argiles bleues semblables à celles qu’on trouve chez les prestigieux voisins de l’appellation et qui signent les grands terroirs de merlot.

2. La mesure du temps

La vigne est affaire de temps et de l’engagement des hommes. La pérennité des équipes est un atout majeur.

Ludovic Hérault est régisseur de la propriété depuis 2009 et fait presque partie de la famille. Il accompagne, pilote et évalue toutes les phases de l’évolution du Domaine, dans la vigne et au chai avec les équipes techniques.

Depuis 2011, Hubert de Boüard accompagne et conseille Château Montlabert dans la recherche d’une définition toujours plus précise et qualitative des vins.

3. La viticulture durable

Certifié Terra Vitis depuis le millésime 2011, Château Montlabert conduit son vignoble selon une démarche éco-responsable. Les différents parcellaires de la propriété sont cultivés comme un jardin, avec la plus grande précision et attention.

Chaque automne, des semis de céréales sont installés entre les rangs de vignes. Profitant de l’humidité du climat bordelais, les semis poussent pendant tout l’hiver et le printemps, permettant de concurrencer la vigueur de la vigne, tout en enrichissant le sol d’azote. Dès la fin du printemps, le sol est travaillé et l’enherbement détruit, à l’aide d’une décavaillonneuse mécanique, sans aucun recours au désherbage chimique.

Terra Vitis

Chai Cuvier Montlabert
III

Le chai :
un outil plus qu'un objet

La conception et la réalisation du nouveau chai ont été confiées à l’architecte Olivier Chadebost, reconnu pour sa contribution dans des propriétés bordelaises de prestige.
Sa lecture architecturale puise dans l’écoute respectueuse de l’esprit de Saint-Emilion et de la singularité de Montlabert, pour servir un projet œnologique exigeant et durable.

1. Innovation et tradition

Dans son aspect extérieur, le Chai est une construction traditionnelle tant dans ses proportions que dans ses formes et ses matériaux en harmonie avec l’ensemble de la propriété et l’environnement de Saint-Emilion. Comme elle, il a vocation à s’inscrire dans le temps et nourrit un dialogue fécond et naturel entre les dimensions viticole et familiale du lieu.

En revanche, l’outil de vinification intègre des solutions innovantes, systématiquement justifiées par des considérations œnologiques et écologiques. Chaque matériau est utilisé de façon brute, sans finition, afin d’incarner au plus juste sa raison d’être.

2. Un outil de haute précision

C’est le terroir et le raisin qui font l’essentiel du vin. Les partis pris de vinification sont au service de l’expression la plus pure du terroir. Tout le cycle, depuis la réception de vendange jusqu’aux écoulages en barriques est travaillé de manière gravitaire afin de préserver au mieux l’intégrité et la qualité de la matière.

Seize cuves tronconiques thermo-régulées de 60hl adaptées au parcellaire ont été fabriquées sur-mesure afin de respecter l’identité de chaque parcelle jusqu’aux assemblages. La décision de mixer cuves inox tronconiques inversées et cuves bétons permet de jouer sur les épaisseurs et densités de chapeau de marc afin de sublimer les extractions de chaque parcelle.

3. De la lumière à la terre

Les espaces de vinification entretiennent tous un rapport visuel avec la nature à travers des ouvertures, des perspectives, et des métaphores graphiques qui sont autant d’évocations et d’échappées sur les vignes, les jardins ou la chartreuse. Le parcours du visiteur comme celui du raisin est scandé par le passage de la lumière à l’obscurité jusqu’à la révélation finale de la dégustation.

Quant au chai à barriques, il intègre deux espaces séparés par une zone franche thermique: un premier chai pour les années paires et l’autre pour les années impaires pour rapprocher la phase de fermentation malolactiques et l’élevage de 18 mois sans déplacement traumatisant des fûts.

Bouteille Montlabert
Bouteille Montlabert
IV

La quête de l'équilibre
et de l'excellence

L’ambition d’élaborer de grands vins exige autant de travail que d’humilité. Depuis plus de dix ans, la famille Castel et l’équipe de Montlabert s’attachent à définir avec patience et passion la personnalité et le style de vins inspirés par l’équilibre et l’élégance.

L’attention prodiguée au sol et au raisin se prolonge tout au long de la vinification et de l’assemblage pour offrir des vins qui soient l’expression la plus juste du terroir infléchie par l’expression du millésime. Le choix des process et des matériaux retenus pour l’outil de vinification visent tous à optimiser chaque étape de la vie du raisin et du vin.

Château Montlabert, bouteille

Château Montlabert

Château Montlabert joue sur l’élégance plus que sur la puissance. Au fil de cette partition complexe et précise qu’est l’assemblage, les notes propres au cabernet franc et au merlot s’accordent avec grâce.

Les millésimes les plus emblématiques, 2012, 2015, 2016 possèdent une structure affinée, une acidité naturelle maîtrisée, un beau tapis de milieu de bouche, une élégance aromatique et tannique. Le merlot révèle souvent une tendresse presque pomerolaise puisant dans la profondeur des veines d’argiles bleues.

Château La Croix Montlabert, bouteille

Château La Croix Montlabert

Second vin de la propriété, La Croix Montlabert accompagne les plaisirs quotidiens. S’exprimant sur le fruit, il offre une explosion aromatique d’une grande intensité. Assemblage de Merlot et de cabernet franc élevé 14 mois en barrique de chêne français, ses tanins fondus révèlent une sensation suave, toute en fraîcheur.

Champs de vignes
Champs de vignes
V

Les propriétés de la famille Castel

Le Château Montlabert est l’un des fleurons des propriétés de la famille Castel. Les propriétés familiales sont l’expression du savoir-faire, de la passion des terroirs et de l’engagement responsable de la famille Castel.

Spécialiste du vignoble bordelais depuis ses origines, la famille Castel a développé son savoir-faire en matière de Grands Vins de Bordeaux au travers des métiers de vigneron et négociant, regroupés sous l’entité Castel Châteaux & Grands Crus.

Etes-vous légalement en âge de consommer de l'alcool dans votre pays de résidence ?